ETIAS pour la Slovénie

Exemption de visa européenne pour la Slovénie

Les citoyens ne venant pas de l’UE qui souhaitent visiter la Slovénie après 2021 devront se munir d’une ETIAS pour la Slovénie. L'ETIAS est l’acronyme de «European Travel Information and Authorisation System», qui sera implémenté vers la fin de l’année 2021.

Membre de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004, le Slovénie est un pays d’Europe centrale bordé par d’autres nations et par la mer Adriatique. Elle appartenait auparavant à l’ancienne Yougoslavie, et le passé récent du pays est marqué par un changement politique continu.

La Slovénie est également devenue membre de l’OTAN en 2004 et, en 2007, est devenue l’un des premiers états anciennement communistes à faire partie de la zone euro. En 2010, la Slovénie a rejoint l’OCDE, une association financière internationale qui a marqué le développement des activités économiques de la Slovénie au sein de l’Europe.

La Slovénie en route pour l'europe

La région actuellement connue comme la Slovénie a fait partie de nombreux empires et est passée entre les mains de nombreux états : empires romain et byzantin, monarchie de Habsbourg, république de Venise, règnes napoléonien et austro-hongrois. Vers la fin de la Première Guerre mondiale, les slovènes ont déclaré leur droit d’indépendance, ce qui a entraîné la formation de l’État des Slovènes, des Croates et des Serbes, qui a ensuite rejoint le royaume de Serbie pour devenir le royaume des Serbes, Croates et Slovènes, qui prendra le nom dix ans plus tard de royaume de Yougoslavie.

Malgré les tumultes dans la région durant la Seconde Guerre mondiale, la Yougoslavie a émergé de l’après-guerre en tant que République populaire fédérative de Yougoslavie. Devenant enfin la nation indépendante que nous connaissons aujourd’hui, la Slovénie a été établie en 1991.

Depuis lors, la Slovénie s’est développée de nombreuses manières et, en tant que membre actuel de l’UE, continuera à croître et à s’adapter aux nouveaux programmes et politiques implémentées en Europe, telles que le visa de voyage européen pour la Slovénie, ouvert à toutes les nationalités éligibles pour l’ETIAS qui souhaitent visiter le pays à partir de 2021.

La Slovénie: Une destination touristique émergeante

Ce joyau de l’Adriatique regorge de beauté naturelle qui attire les touristes de partout dans le monde. Le pays est principalement visité par d’autres européens à l’heure actuelle, mais la rumeur de ses paysages verdoyants et de sa splendeur s’étend, et il ne serait pas étonnant que beaucoup d’autres nations demandent un ETIAS pour la Slovénie dans l’avenir proche.

Leader du tourisme durable, la Slovénie a été déclaré le premier «pays vert» au monde par l’organisation néerlandaise Green Destinations. Le pays offre des villes médiévales, grottes et forteresses, châteaux captivants, lacs immaculés, montagnes enneigées et gorges émeraude, parmi d’autres incroyables splendeurs à visiter.

En plus de ses paysages, la Slovénie offre une pléthore d’architecture épatante, d’activités de plein air, de culture traditionnelle et d’une aventure gastronomique à nulle pareille. De plus, les amateurs de vin et de cuisine typique ne seront pas déçus par la Slovénie.

La demande d’ETIAS pour la Slovénie

Dès 2021, afin de visiter la Slovénie, il sera nécessaire de demander une exemption de visa pour la Slovénie en ligne, appelée ETIAS, avant d’entrer dans le pays. La demande d’ETIAS en ligne ne prendra qu’environ 10 minutes et l’exemption sera reçue rapidement par la grande majorité des voyageurs.

L’ETIAS est implémenté pour améliorer la sécurité des voyageurs et des citoyens de l’UE. L’objectif est de minimiser les effets négatifs pour la communauté européenne en matière de terrorisme et de risques sanitaires dus à une politique d’immigration et de voyage incontrôlée.

Les citoyens de pays éligibles pourront remplir une demande d’exemption de visa européenne pour la Slovénie en ligne en quelques minutes. Il leur faudra soumettre quelques données, répondre aux questions demandées et payer les frais de visa ETIAS, avant de pouvoir accéder à la Slovénie et au reste de l’espace Schengen.

Top

En utilisant notre site Web, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus. Je suis d'accord