L’offre éducative en Europe est énorme et elle va bien au delà des années scolaires en universités ou écoles diverses. Les étudiants peuvent ainsi venir assister en Europe à des universités d’été, des formations courtes, des séminaires, voire même des conférences ou des ateliers organisés par divers établissements de tous niveaux. Le nouveau système d’exemption de visa, l'ETIAS , mis en place par l’Union Européenne simplifie les démarches pour les étudiants intéressés par ces formations et souhaitant rester moins de 90 jours sur le sol européen. Découvrez ci-dessous toutes ses possibilités et ses modalités!

ETIAS séjours de moins de 90 jours

ETIAS est l’acronyme de "European Travel Information and Authorization System", ce qui signifie en français “système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages”. Ce système est actuellement en phase de mise en place pour être opérationnel en Union Européenne dès le début jusqu'à la fin de 2022.

Il permettra ainsi aux ressortissants de 60 pays ( mais la liste devrait grossir) d'éviter les demandes de visa pour entrer dans l'espace Schengen de l’Europe pour des séjours de moins de 90 jours.

L'ETIAS sera donc tout simplement une autorisation de voyage pour des raisons d'affaires ou de tourisme: elle ne remplacera pas le visa étudiant ou le visa de travail. Tout ressortissant d'un pays figurant au programme ETIAS devra faire une demande de visa spécifique s’il souhaite vivre, étudier, travailler ou séjourner en Europe pendant plus de 90 jours consécutifs.

Étudier en Europe: comment faire une demande ETIAS

Lorsque le système sera totalement opérationnel, un formulaire de demande de l'autorisation de voyage ETIAS sera disponible en ligne de façon simplifiée, économique et rapide.

Remplir le processus d'inscription et la demande en ligne ETIAS pour étudier en Europe moins de 90 jours ne prendra pas plus de 10 minutes par personne. Il faudra néanmoins être muni d’un passeport biométrique, d'une adresse e-mail pour correspondre, et d'une carte bancaire de débit ou de crédit pour régler les frais de dossiers.

Normalement, il faudra donner quelques renseignements personnels, à savoir:

  • Nom complet
  • Date et lieu de naissance
  • Adresse actuelle
  • Informations sur les parents
  • Informations sur le passeport et la nationalité

Et également des renseignements sur le projet de voyage et les antécédents judiciaires éventuels:

  • Consommation de drogues
  • Terrorisme
  • Trafic d’êtres humains
  • Voyages dans des zones de conflit
  • Casier judiciaire
  • Historique d'emploi
  • Voyage antérieurs en Europe
  • Informations de sécurité

Une fois que le processus d'enregistrement et de demande d'ETIAS pour étudier en Europe sera terminé, envoyé et approuvé, le document d'autorisation de voyage ETIAS sera délivré par mail et restera valide pendant 3 années consécutives. Il pourra donc être utilisé au moment voulu par son détenteur et pour un séjour de moins de 90 jours. Ceci lui donnera droit à l'entrée sans visa dans tous les pays de la zone Schengen (Autriche, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, France, Espagne, Portugal, Suède, Finlande, Danemark, Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Italie, Grèce, République Tchèque, Malte, Liechtenstein, Islande, Norvège, Suisse).

Comment utiliser l'ETIAS pour étudier en Europe

L'ETIAS permet aux voyageurs de passer jusqu’à 90 jours consécutifs dans l’espace Schengen pour des motifs d’affaires, de loisir ou de tourisme. Ceci implique qu’un voyageur possesseur d’un ETIAS peut très bien participer à des conférences, divers séminaires, des colloques ou des sommets et même des formations courtes qui rentrent dans le délai maximum de 90 jours.

Il existe ainsi un grand nombre d’événements et de formations qui peuvent être suivis pour étudier en Europe sans la nécessité parfois complexe d’obtenir un visa étudiant. De nombreuses universités, écoles ou institutions étudiantes organisent des ateliers, des sessions courtes, voire des universités d’été qui pourront être facilement suivis avec une autorisation ETIAS.

De plus, l’exemption de visa ETIAS permet aux voyageurs de visiter autant de pays membres autant de fois qu’ils le souhaitent durant sa période de validité. C’est ainsi un outil formidable même pour des étudiants qui ne savent pas encore dans quelle université ils veulent étudier: ils pourront ainsi visiter différentes universités de l’espace Schengen pour déterminer laquelle leur convient le mieux, grâce aux entrées multiples dans différents pays de l’UE autorisées par ce document.

C’est ainsi que l’exemption de visa ETIAS pour l’Europe donne à de nombreux étudiants étrangers des pays de ce programme, la possibilité de participer à de courtes formations académiques et de compléter leur cursus scolaire. Néanmoins, ils devront être vigilants sur la durée de 90 jours (maximum autorisé) et dans le cas où ils souhaiteraient s’inscrire à une année universitaire complète par exemple, faire une demande de visa étudiant pour être en parfaite conformité avec la réglementation européenne.